Bruno Mondot

Bruno Mondot
(1964- )
Nationalité: fr France


Bruno MONDOT

Artiste autodidacte passionné par le dessin depuis sa plus tendre enfance, Bruno MONDOT a acquis une connaissance approfondie de la peinture auprès d’Homero AGUILAR, peintre colombien de renommée internationale.
Son savoir-faire et sa maîtrise technique s’expriment à chacune des étapes qui le mènent vers l’acte ultime de création.
Choix des toiles, montage des châssis, préparation poussée des supports et des fonds, esquisses préparatoires longuement travaillées, utilisation de peintures naturelles sélectionnées pour la pureté de leurs pigments, vernis minutieusement appliqués pour un meilleur rendu des couleurs et des effets, Bruno MONDOT ne laisse aucune place au hasard.
Il sait le résultat qu’il veut atteindre et comment y parvenir. Une rigueur qui s’explique aussi par le fait qu’il tient à ce que ses créations, une fois achevées, perdurent sans subir les affres du temps.
La technique de la peinture à l’huile n’ayant désormais plus de secrets pour lui, il peut s’en affranchir et se projeter vers de nouvelles recherches graphiques,
Bruno MONDOT nous avait impressionnés par la poésie et la finesse de ses peintures de fleurs. Il nous avait aussi transportés dans des univers architecturaux aux plans multiples, modelés par des jeux de miroirs, de reflets, d’alternances de lumières et d’ombres, des lieux habités de discrètes mais nombreuses références aux grands noms de la peinture (Vermeer, Velasquez, Ingres, Modigliani, …). Il nous avait encore amenés à la découverte de ses mandalas à la feuille d’or, dans une invitation à la méditation.

Laissez-vous porter par ses dernières créations. Vous serez étonnés de découvrir à quel point nous devons apprendre à mieux regarder et voir nos villes, mais aussi très surpris de ce que les peintures de cet artiste talentueux savent aller puiser au fond de notre vécu pour faire remonter de nos souvenirs, profondément enfouies, une riche palette de sensations que l’on croyait oubliées.

Dans quelques mois, les peintures de Brunot MONDOT repartiront pour de nouvelles expositions en France et à l’étranger, notamment aux États-Unis où une galerie présente régulièrement ses créations.


Articles:

Hôtel, Restaurant, Entreprises, Salle d’accueil : Reproduction de mes toiles sur divers support à moindre coût .


L’impression giclée Fine art sur toile ou sur papier artistique intéresse particulièrement les artistes, car elle leur permet de reproduire leurs œuvres de façon très fidèle pour se rapprocher par le rendu des couleurs et la texture du canevas au plus près de l’original. Le giclé définit la reproduction numérique de très haute qualité d’une œuvre, d’une peinture ou tableau originaux, d’une illustration numérique, d’un décor, d’une photo ou d’une aquarelle.

En outre, le giclé leur offre la possibilité de faire des agrandissements grand format ou même des réductions de leurs œuvres d’art originales, permettant ainsi de répondre à toutes les attentes des clients potentiels.

C'est pour cela que je travail avec un grand spécialiste du Fine Art, Grand Format Numérique qui propose des impressions sur un papier beaux-arts lisse ou texturé mat et qui permet de créer des reproductions de photos, de lithographies et d’estampes numériques de qualité musée à des fins d’archivage grâce à ce papier chiffon 100 % coton. Ce papier propose une correspondance des couleurs haut de gamme ainsi que des couleurs vives et des noirs riches pour un contraste exceptionnel.

D'autres Prestations Spécialisées:

Le contre collage sous plexiglas. La plaque plexiglas est en résine extrudé, résistante au UV et d’une épaisseur de 4 mm avec des champs polis. Contre collage sous plexiglas.Le plexiglas apporte brillance et luminosité à vos visuels.
Le plexiglas est léger, il ne casse pas et offre une excellente tenue face aux rayons UV.
Grâce aux nouveaux procédés de fabrication, le PMMA extrudé (couche par couche) bénéficie d’une planéité parfaite pour un meilleur rendu visuel.
Transparent comme le cristal, le plexiglas sublime vos photos et les rend plus éclatantes.


Impression sur canvas : reproduction artistique:

L’impression sur canvas, appelé aussi giclé, consiste en une impression d’art sur imprimante à jet d’encre haute définition grand format.
Les encres utilisées sont très résistantes car pigmentées et le spectre de couleurs est plus élévé avec des machines à 10 ou 11 couleurs. Voir notre parc de machines.
L’impression sur canevas permet de reproduire à l’identique des tableaux ou des créations numériques sur une véritable toile de peintre. L’impression numérique sur canvas peut-être aussi envisagé pour des reproductions en plus grand format ou en réduisant le tirage par rapport à l’original.
La reproduction d’œuvres d’art ou giclé devient de plus en plus une solution courante pour artistes qui désirent reproduire leurs oeuvres sur un véritable canevas.

Le cannvas est idéal pour imprimer des tirages d’une qualité digne d’un musée, des photographies nettes et des éditions réservées aux collectionneurs.


Impression sur papier métallique:
Pourquoi devriez-vous envisager d’utiliser « Vibrance Metallic »? Par rapport à un papier photo brillant ou lustre standard, les impressions métalliques sont beaucoup plus attrayantes pour les clients d’achat d’art. Elles ont un aspect plus spectaculaires, ce qui signifie que vous aurez une meilleure chance de vendre plus de copies. Ils ont aussi une plus grande valeur perçue.
Vos images pop comme vous ne l’avez jamais vu auparavant sur un papier photo, ou tout autre papier photo métallique que vous avez essayé.
Vos images apparaîtront exceptionnellement claires et nettes.
Ceci est un véritable papier métallique. Vous pouvez voir l’aspect métallique sous tous les angles.
« Vibrance Metallic » est le premier et actuellement le seul papier photo métallique qui offre un look comparable au processus métallique Kodak®.
Vous voulez voir « Vibrance Metallic » à son meilleur niveau? Essayez d’imprimer des images en noir et blanc. Vous ne le croirez pas.
Les tirages sur papier métallique peuvent être contrecollée sur dibond et mis en valeur avec une caisse américaine.


Impression sur toile à tirage limitées: reproduction artistique:

L’impression sur toile, appelé aussi giclé, consiste en une impression d’art sur imprimante à jet d’encre haute définition grand format.
Les encres utilisées sont très résistantes car pigmentées et le spectre de couleurs est plus élevé avec des machines à 10 ou 11 couleurs. Voir notre parc de machines.
L’impresndformatnumerique.csion sur toile permet de reproduire à l’identique des tableaux ou des créations numériques sur une véritable toile de peintre. L’impression numérique sur toile peut-être aussi envisagé pour des reproductions en plus grand format ou en réduisant le tirage par rapport à l’original.

Impression sur toile : reproduction artistique
La reproduction d’œuvres d’art ou giclé devient de plus en plus une solution courante pour artistes qui désirent reproduire leurs œuvres sur une véritable toile.
La toile de peintre est idéale pour imprimer des tirages d’une qualité digne d’un musée, des photographies nettes et des éditions réservées aux collectionneurs.


Défiscalisation


Défiscalisation


Investir dans l'art pour oublier la morosité des marchés financiers et profiter chaque jour de vos investissements, il n'y a pas mieux que l'oeuvre d'art. C'est un placement qui allie l'affectif et l'économique... En vivant en présence
d'œuvres d'art, vous profiterez chaque jour de votre investissement. Nul besoin d'être connaisseur, l'achat coup de coeur, sans arrière pensée spéculative, vous garantit un profit au quotidien. C'est aussi une belle façon de constituer un patrimoine défiscalisé et facile à transmettre.


Béneficiez de déductions fiscales pour l'achat d'une oeuvre d'art

Aux termes de l'article 238bis AB du Code Général des Impôts, les entreprises qui achètent des œuvres d’artistes vivants
bénéficient de dispositions fiscales avantageuses.

Pour les œuvres dont le prix d'acquisition est inférieur à 5000 € hors taxes, les entreprises et professions libérales peuvent déduire le prix d'achat du résultat de l'exercice d'acquisition et des 4 années suivantes par fractions égales. Ce bénéfice est accordé à la condition que les œuvres soient exposées à titre gratuit dans un lieu "accessible au public, aux clients et/ou aux salariés de
l’entreprise, à l’exclusion des bureaux personnels".

Constituez vous une collection d'art contemporain, embellissez vos salles d'attentes
et halls et faîtes des économies sur vos impôts



L’Achat d'oeuvres d'art

Une entreprise qui investit dans l'art et expose ses acquisitions peut effectuer des déductions fiscales sur le résultat de l'exercice d'acquisition et sur les quatres années suivantes.

Les professionnels qui ont acheté des oeuvres originales d'artistes vivants et les ont inscrits à un compte d'actif immobilisé,
peuvent déduire du résultat de l'année d'acquisition et des 4 années suivantes, par fractions égales, une somme égale au prix
d'acquisition dans la limite de 5 pour mille de son chiffre d'affaires HT.

En contre-partie de cette déduction fiscale, l'entreprise doit présenter sur 5 ans les oeuvres acquises au public.

Pour les oeuvres dont le prix d'acquisition est inférieur à 5000 € HT, le Ministre délégué au Budget admet que la condition
d'exposition au public soit satisfaite dès lorsque l'oeuvre est exposée dans un lieu "accessible aux clients et/ou aux salariés de
l'entreprise, à l'exclusion des bureaux personnels".

L'article 238 bis AB du C.G.I. issu de l'article 7 de la loi du 23 Juillet 1987 prévoit que les entreprises faisant l'acquisition
d'oeuvres originales d'artistes vivants, peuvent déduire une somme égale au prix d'acquisition des oeuvres concernées.

Dans le cas d'achat d'oeuvres d'artistes vivants l'objectif n'étant pas d'enrichir les collections publiques, mais de favoriser la
création contemporaine, l'entreprise reste propriétaire de l'oeuvre.

Cette déduction qui est pratiquée par fractions égales pendant cinq ans au titre de l'exercice d'acquisition et des quatre années suivantes ne peut excéder au titre de chaque exercice la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires, minorée du total des
déductions mentionnées à l'article 238 bis AA du CGI et doit être affectée à un compte de réserve spéciale figurant au passif du bilan.

En cas de changement d'affectation ou de cession de l'oeuvre ou de prélèvement sur le compte de réserve, les déductions
pratiquées sont immédiatement réintégrées.

La décision de pratiquer cette déduction relève de la gestion de l'entreprise et n'est subordonnée à aucune autorisation préalable de l'Administration.

L'oeuvre est enregistrée en immobilisation. Une réserve corresponant aux déductions effectuées crée au passif du bilan est réintégrable aux bénéfices imposables si l'oeuvre cesse d'être exposée au public ou est cédée.

Dans le cas de cession, les excédents éventuels sur le prix d'acquisition seront assujettis aux régimes des plus-values
professionnelles, et bénéficieront pour les cessions au-delà de deux ans de l'imposition à taux réduit.

La cession de l'oeuvre d'art acquise dans ce cas par une entreprise est soumise à la TVA à taux réduit. L'article 7 de la loi du
23 Juillet 1987 prévoit également la possibilité de créer une provision pour la dépréciation de l'oeuvre dans le cas où la dépréciation constatée excéderait les déductions déjà opérées.


Créé avec Artmajeur